Menu Fermer

Comment renforcer l’isolation phonique des murs ?

Lors des travaux d’isolation de la maison, les murs passent toujours en dernier plan. Pourtant, isoler les murs offre un grand confort face à l’agitation des enfants, une rue très fréquentée ou des voisins bruyants. Toutefois, pour atteindre les niveaux de performance recherchés, il convient de bien sélectionner le matériau isolant à utiliser. Voici un aperçu des produits à privilégier pour réussir ce type de projet.

Utiliser le panneau de liège expansé pour renforcer l’isolation phonique des murs

Les panneaux phoniques en liège expansé sont des matériaux très sollicités pour renforcer l’isolation phonique de votre mur. Il s’agit avant tout d’un produit 100% naturel et sans ajout de liants. Son usage présente de nombreux avantages, car son application laisse respirer la façade. Ces panneaux sont souvent utilisés pour les murs en briques, en pierre ou en pisé. Ils se posent facilement sur un mur par collage ou vissage. Dans le cas d’une isolation des fondations d’un habitat, les plaques sont superposées en pose croisée. Cette technique réduit les ponts thermiques, tout en renforçant la résistance des panneaux à la compression.

Ce type de produit est également un isolant acoustique extrêmement efficace. Aussi, il offre une densité plus importante, car il est compressé. Donc, en été, le confort est optimal grâce à un déphasage hors du commun et une inertie thermique. En outre, il s’agit d’un matériau durable dans le temps comme il est insensible à l’eau, ne moisit pas et ne pourrit jamais. Pour une pose réussie, il faudra coller les panneaux de liège par plots de mortier adhésif, puis ils seront chevillés. Pour éviter les erreurs lors de la manipulation du matériau, il est plus prudent de confier les travaux à un expert du domaine.

La fibre de bois : un autre produit isolant à privilégier pour les travaux

Outre le liège expansé, la fibre de bois est un matériau très prisé pour l’isolation phonique des murs. Elle est généralement utilisée pour rénover des murs lourds maçonnés dont les propriétaires souhaitent conserver l’effet d’inertie. Pour réussir l’opération, il est recommandé de poser des supports verticaux sur les murs intérieurs. Ensuite, il ne reste plus qu’à appliquer de la laine de bois mince et rigide. Pour un mur suffisamment plan, il est possible de poser directement le panneau de fibre de bois rigide au moyen de plots de colle directement sur le mur.

Pour terminer le travail, il n’y a plus qu’à installer le parement (revêtement naturel ou enduit respirant). À part ces deux matériaux, il existe également d’autres produits isolants comme la ouate de cellulose. Elle est surtout prisée dans le cadre de la construction bois et de la basse consommation énergétique. Elle possède d’excellentes performances en isolation acoustique, et elle dispose d’un coefficient thermique équivalent à celui des laines minérales. Grâce à ses propriétés anti-moisissures, elle protège les occupants de l’invasion de la vermine et des rongeurs. Tous ces matériaux cités sont disponibles, soit en vrac sous forme compactée ou décompactée, soit en panneaux isolants texturés.

%d