Menu Fermer

Chape liquide : le guide ultime pour un revêtement de sol sans faille

La chape liquide permet d’obtenir un revêtement de sol lisse et uniforme dans les maisons modernes. Facile à installer, elle offre une surface plane, idéale pour la pose de divers revêtements tels que le carrelage, le parquet ou la moquette. Découvrez à travers cet article tous les aspects de la chape liquide.

La chape liquide en un clin d’œil

La chape liquide, aussi appelée chape fluide, est un revêtement de sol autonivelant en mortier coulé sur une dalle de béton ou sur un ancien revêtement. Composée de ciment, d’anhydrite, ou de sulfate de calcium Hémihydrate Alpha, cette solution liquide s’adapte à toutes les formes et irrégularités de la surface. Son auto-nivellement garantit une surface plane et lisse, parfaite pour la pose de divers revêtements de sol.

Adaptée aux chantiers de construction, aux rénovations, et aux petites réparations, la chape liquide se distingue par sa facilité de pose, offrant un gain de temps significatif comparé à d’autres revêtements. De plus, elle présente une robustesse mécanique remarquable et assure une isolation thermique et acoustique de qualité.

Types de chape liquide

Le choix entre les types de chape dépend de plusieurs facteurs, notamment l’utilisation prévue du sol, le budget et les préférences personnelles. Elles se déclinent en deux catégories :

Chape anhydrite

Fabriquée à partir de sulfate de calcium anhydre et de sable, la chape anhydrite est utilisée pour les sols chauffants en raison de sa conductivité thermique élevée. Elle offre une meilleure résistance à la fissuration par rapport à la chape ciment. Sa fluidité supérieure facilite son application, et sa teinte plus claire est parfaite pour un revêtement de sol clair.

Chape ciment

Constituée de ciment Portland, de sable et d’eau, cette chape présente une bonne résistance à l’usure par rapport à la chape anhydrite, la rendant plus adaptée aux sols soumis à une utilisation intensive. Elle offre également une surface plus rugueuse, idéal pour les revêtements antidérapants, ainsi qu’une meilleure résistance à l’humidité.

Préparation du sol pour la chape liquide

Avant de débuter, le sol doit être propre, sec, plat, et robuste. Débarrassez-le de tout résidu de poussière et de débris afin d’éviter toute imperfection en surface.

Pour s’assurer que le sol soit sec, l’usage d’un hygromètre est recommandé afin de mesurer le taux d’humidité. En cas de taux supérieur à 2 %, vous devez différer la pose de la chape liquide jusqu’à ce que le sol soit entièrement sec.

La vérification de la planéité du sol s’effectue avec un niveau à bulle. En cas d’irrégularités, leur correction peut être effectuée via l’application d’un mortier de ragréage.

Enfin, la solidité du sol doit être attestée en vérifiant la résistance du support. Si celui-ci ne présente pas une robustesse suffisante, il faut le renforcer avec une couche d’armature.

L’application de la chape liquide

La chape liquide est reconnue pour sa facilité d’application et sa finition lisse. Voici comment l’appliquer avec succès :

  • Commencez par préparer le mélange de chape liquide conformément aux instructions du fabricant. Versez ensuite le mélange sur le sol et utilisez une règle vibrante pour assurer une surface plane.
  • Après le coulage, procédez au nivellement de la chape liquide. Utilisez une règle vibrante ou une machine de nivellement. Veillez à une répartition uniforme sur toute la surface pour obtenir une planéité parfaite.
  • Le séchage et le curing sont cruciaux pour le succès de l’application. Laissez la chape sécher complètement avant de la poncer ou de la recouvrir d’un revêtement de sol. Maintenez une humidité constante pendant le curing pour prévenir toute fissuration.

Finitions et revêtements compatibles avec la chape liquide

La chape liquide s’harmonise avec divers revêtements de sol. Que vous optiez pour du carrelage, du parquet, du PVC, de la moquette, du linoléum, du jonc de mer, de la résine ou de la peinture, vous pouvez le faire sans souci. Cependant, la compatibilité des revêtements dépend de la composition de la chape liquide. Les chapes fluides à base de ciment ou d’anhydrite sont adaptables à une variété étendue de revêtements de sol.

Choisissez le revêtement en fonction de l’usage prévu de la pièce où la chape est appliquée. Par exemple, pour les espaces exposés à l’eau comme la cuisine ou la salle de bain, le carrelage demeure un choix avisé en raison de sa résistance. Quant à un salon ou une chambre à coucher, le parquet peut être une option esthétique.

Notez que la pose de ce revêtement de sol requiert une expertise spécifique pour garantir un résultat optimal. Ainsi, sollicitez les compétences d’un spécialiste de la chape liquide.