Menu Fermer

Extension d’une maison : les erreurs courantes à éviter

L’agrandissement d’une maison est la meilleure solution pour apporter du style et ajouter des mètres carrés . Sans avoir à déménager, vous pouvez y aménager une nouvelle chambre, une nouvelle cuisine, un nouveau salon ou créer un coin bureau. Toutefois, certaines erreurs sont souvent commises.Des détails dans l’article qui suit.

Quelques erreurs  fréquentes :

        Ne pas donner trop d’importance aux démarches légales

A titre de rappel, les projets d’extension dans une zone urbaine sont régis par un plan d’urbanisme (PLU). Par conséquent, une déclaration des travaux doit être déposée préalablement. Un permis de construire est obligatoire pour les projets d’agrandissement en bois , en brique, en moellons. Tout propriétaire est également tenu de faire appel à un architecte pour la réalisation de certains types de projets.

Dès que les travaux d’agrandissement prennent fin, il vous faudra encore remplir une déclaration d’achèvement de travaux (DAACT). Pensez aussi à demander une attestation de non contestation auprès du service d l’urbanisme sous 3 mois après que les professionnels vous aient remis les clés.

        Ignorer son voisinage

Pour éviter des problèmes relationnels, considérez votre environnement. Dans le PLU, il existe des règles très strictes sur les distances à respecter entre les nouvelles constructions et celles aux alentours. Ainsi, vérifiez-les avant d’entamer les travaux. Communiquez vos projets d’agrandissement à vos voisins pour empêcher toute situation conflictuelle.

Tous travaux d’extension impliquent des perturbations de natures différentes. Il est donc conseillé de rassurer vos voisins sur vos intentions. S’il est nécessaire, exposez-les vos plans en apportant quelques explications et anticipez les dérangements éventuels.

        Négliger le budget de l’agrandissement

Les coûts des travaux varient selon vos projets. Néanmoins, élargir un habitat, agrandir une surface habitable est réalisable pour toutes les bourses. Pour un budget restreint , mieux vaut opter pour une installation de véranda. Dans tous les cas, les artisans spécialisés de l’ ENTREPRISE FAUCHON THIERRY peuvent vous conseiller sur les meilleures options.

Les projets d’agrandissement les plus ambitieux suivis par un architecte sont plutôt réservés aux gros budgets.

        Ne pas bien harmoniser l’extension de maison avec l’existant

La plupart des particuliers commettent l’erreur courante de penser que l’extension est indépendante de l’existant. Pourtant, l’agrandissement d’une maison est lié avec les pièces existantes. Il arrive même qu’une réorganisation intégrale de l’espace doit être envisagée. L’agrandissement doit faire office de continuité de la structure de la maison.

Des techniques d’extension de maison les plus efficaces sont :

        L’extension horizontale : cette solution est la plus adaptée si vous possédez un terrain assez large pour le réaliser. Permettant d’agrandir la maison, sans difficulté, ce type d’extension peut être de plain-pied, en forme de L, avec étage… Par ailleurs, cette option est parfaite pour un élargissement en véranda ou la construction d’un garage.

        L’extension verticale ou surélévation : est souvent réalisée dans les zones à forte densité urbaine. La surélévation de maison en zinc est très appréciée pour son aspect moderne. .

        L’extension non-attenante : Si vous êtes confronté aux contraintes de terrain, la construction d’une annexe, non-attenante est une alternative. Même à l’écart de l’ensemble de la maison, elle est très utile pour des usages spécifiques comme une habitation séparée, bureau, salle de sport…

        L’extension de maison par décaissement : pas très prisée, cette technique implique un creusement dans les fondations d’une maison afin d’avoir plus de volume. Pour les sous-sols semi-enterrés, l’agrandissement par le sous-sol est très approprié.